RCBEL

Réseau de chirurgie bariatrique de l'est Lyonnais

F.A.Q

> Une grossesse est elle possible avec un anneau ?

Oui tout a fait. Elle n'est probablement pas à envisager par contre immédiatement après la pose de l'anneau.

Selon les cas (vomissements ou non en particulier en début de grossesse) un desserrage partiel voir total de l'anneau pourra être envisagé mais en aucun cas l'ablation de cet anneau ne sera à réaliser. La présence d'un anneau ne modifie en rien le schéma de surveillance habituel de la grossesse.

Une supplémentation en fer, folates, vitamines B12 et D doit être systématique pendant la grossesse chez une femme porteuse d'anneau ou ayant eu une autre chirurgie de l'obésité (by pass, sleeve...).

Il faut savoir plus généralement que la grossesse est en soit une possible source d'infertilité. Maigrir peut alors faciliter une future grossesse. Donc attention à bien prendre un moyen de contraception surtout les premiers mois en phase d'amaigrissement après une chirurgie de l'obésité quelque qu'elle soit !

> Une grossesse est elle possible avec un by pass ?

Une grossesse est tout à fait possible mais ne saura être conseillée qu'au minimum 18 mois après la réalisation du by pass. Pour des raisons liées au caractère malabsorptif du by pass et aux risques carentiels tant chez la mère que chez l'enfant.

A l'issue de cette période et sous surveillance médicale et nutritionnelle rapprochée, le risque de "problème" lors de la grossesse apparaît tout à fait mineur et... acceptable.

> Il parait que l'on vomit régulièrement avec un anneau ?

On ne vomit avec un anneau que si l'on fait des erreurs alimentaires en dehors de quelques rares complications qu'il faut éliminer.

Vomir signifie le plus souvent que l'on mange trop et/ou trop vite. Si les vomissements surviennent en début de repas, il est probable que le patient mange trop vite ou ne mâche pas assez, avale de trop grosses bouchées. Si ceux ci surviennent plutôt en fin de repas c'est que le patient a trop mangé. Dernière possibilité que ceux ci surviennent pendant le repas : le patient a alors souvent bu en mangeant.

> Quels sont les risques de la sleeve gastrectomie ?

La fistule (fuite de liquide digestif en dehors de l'estomac opéré, les premiers jours post opératoire le plus souvent, par défaut d'étanchéité entre les agrafes) est la complication la plus sévère.

Le risque est chiffré à 2 %. Ce risque est plus important (5%) si le patient a déjà eu un anneau ou une autre chirurgie de l'obésité comme l'agrafage de Mason dans le passé.

Le temps de cicatrisation de ces fistules varie de quelques jours à ...plusieurs mois. En cas de fistule, il est fréquemment nécessaire d'avoir recours à une endoprothèse (petit tuyau positionné dans l'estomac) mis en place par des gastro-entérologues afin de rétablir l'étanchéité et d'activer la cicatrisation.

Le même traitement (endoprothèse) s'applique aux sténoses (fréquence : 1%) qui sont des rétrécissements excessifs du tube rendant l'alimentation par trop difficile.

Il y a enfin un risque d'hémorragie au cours des 48 premières heures suivant l'intervention, c'est la raison pour laquelle nous laissons un petit tube de silicone au voisinage des agrafes à la fin de la procédure (un " drain "), et ce pour les 2 premiers jours : il nous permet d'avoir connaissance de cette complication.

J'ai déjà eu une chirurgie de l'obésité. C'est un échec. Est-il possible de bénéficier d'une nouvelle opération ?

En principe oui mais votre cas devra être bien évalué. Pourquoi y a t'il eu échec?

Différents examens seront à faire et à l'issu de ceux ci nous pourrons vous proposer le "meilleur traitement"

> Je suis de plus en plus gêné par l'excès de peau qui pend au niveau de mon ventre, de mes cuisses, de mes bras ou de ma poitrine. Quand espérer une chirurgie réparatrice ?

Cette chirurgie réparatrice est la plupart du temps tout a fait légitime après l'amaigrissement massif induit par la gastroplastie.

Une prise en charge par la Sécurité Sociale est possible sous certaines conditions (demande d'entente préalable).

En principe il est conseillé d'attendre 1 an 1/2 ce qui correspond à la période pendant laquelle votre "nouveau poids" devrait se stabiliser. Ce point est régulièrement abordé au cours des consultations de suivi, et nous avons l'habitude de conseiller nos opérés a ce sujet.

> Que penser du "ballon" ?

Concernant l'obésité morbide; elle n'a pas d'indication validée...

© RCBEL - Tous droits réservés 2018 - Contact - Mentions légales - Création site Agence Web Alteo Lyon